A moins de 100 Km …un film

CASTELNAUDARY

La situation sanitaire que nous vivons aujourd’hui est inédite. Les salles de cinéma ont fermé, les festivals sont annulés ou reportés, les tournages se sont interrompus,… ceci avec des impacts importants sur les équipes des structures et des manifestations, pour les professionel·le·s de tous les secteurs.

La cinégénie de notre territoire n’est plus à prouver. De nombreux films ont été tournés et seront encore tournés dans notre territoire… je vais vous proposer de revenir sur certains de ceux qui ont été tournés à moins de 100 km… clin d’œil à la limite imposée pour l’heure à nos déplacements!

Depuis 7 ans le festival Cinéma d’Automne rend hommage aux films tournés en régions et à ceux qui les font. Instinctivement peut être pourrions nous penser à la forteresse cathares qui ont pu servir de décors pour des fresques historiques… mais si la région attire, ce n’est pas seulement en raison de son potentiel patrimonial. Par exemple revenons sur un des films tourné ici même en terre chaurienne : L’Enfer de Claude Chabrol avec François Cluzet et Emmanuel Beart.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est l-enfer-chabrol-affiche-2.jpg

Pas de château, pas de vastes paysages bucoliques, mais quelques rues de Castelnaudary : La scène avec la fille au ballon filmée dans la rue de l’Hôpital (au n°64), la scène dans laquelle Paul poursuit Nelly, dans la rue Gambetta (au niveau du 11). Le garage de Martino est situé au 8, rue de Dunkerque et la maison de la mère Nelly dans la même rue, au n° 55. Dans le film, on peut voir aussi l’église Saint-Michel de Castelnaudary. Mais aussi le bâtiment de la Caserne Lapasset dans lequel jusqu’en 1986 était stationné le 4ème régiment de la Légion étrangère française et où se trouve aujourd’hui le très beau cinéma inauguré en décembre dernier. Pour le reste, l’hôtel, le lac, Chabrol choisira un autre cadre, le lac de Saint-Ferréol et la petite ville de Revel.

%d blogueurs aiment cette page :